Actualités Moreana Gazette Thomas More Thomas More Amici Thomae Mori Librairie



Sa vie, ses Oeuvres
  • Emissions Radio


  • Anniversaires jour après jour


    Scholar, Statesman, Saint
  • Erasme à von Hutten, 1519


  • Articles dans Moreana sur l'oeuvre de Thomas More
  • L'Utopie - édition de Mars 1518


  • Liens Web
    Contact

    Décembre
    1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 12 13 14 15 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 29 30
    31
    Janvier
    1 2 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 18 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30 31
    Février
    1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28
    Mars
    1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 31
    Avril
    1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30
    Mai
    1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31
    Juin
    1 2 3
    4 5 6 7 8 9 10
    11 12 13 14 15 16 17
    18 19 20 21 22 23 24
    25 26 27 28 29 30
    Juillet
    1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30 31
    Août
    1 2 3 4 5
    6 7 8 9 10 11 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 31
    Septembre
    1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 12 13 14 15 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 29 30
    Octobre
    1 2 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 18 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30 31
    Novembre
    1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30
    6 Septembre
  • 1509 > More est le porte-parole (en latin) des " Mercers" dans leurs négociations, à Londres, avec le " Pensionnaire " de la ville d'Anvers. Le " Pensionnaire " d'une cité flamande est le conseiller juridique du bourgmestre et des échevins. Celui d'Anvers, en 1509, est Jacques Voecht, à qui Erasme dédie son édition du " De Officiis "


  • 1520 > Le réformateur Martin Luther a envoyé son pamphlet 'Sur la Liberté d'un Chrétien' (connu également en tant que 'Un Traité sur la Liberté Chrétienne') au Pape Léon X. Luther y souligne 'la nature double' de Chrétiens comme saints et pécheurs et comme chair et esprit. Luther croyait qu'un Chrétien se libère de l'esclavage du péché par la foi plutôt que par de bonnes œuvres. Ceci était sa doctrine de justification par la foi seule.