Actualités Moreana Gazette Thomas More Thomas More Amici Thomae Mori Librairie



- Anciens N° ou articles de Moreana
  • Autres revues


  • - Livres en Vente


    - Autres Documents
  • La dernière lettre
  • A Godly Meditation
  • Jean-Paul II
  • 1518 Utopia Thomae Mori
  • Généalogie
  • 1962 Catalogue de Bruxelles
  • Extraits du Catalogue avec illustrations
  • "Les Compagnons de Thomas More"


  • - Actualités d'hier


    Liens Web
    Contact



    de 1453 à 1536, chaque évènement mentionné est issu du Catalogue de l'

    Exposition de Bruxelles de 1962

    Les illustrations ont été sélectionnées principalement à partir de l'encyclopédie libre WIKIPEDIA


    1453



    Les Turcs prennent Constantinople
    Début des Temps Modernes


    1455



    mort de Fra Angelico


    1458



    élection du pape Pie II, l'humaniste siennois Aenaes Sylvius Piccolomini.
    La prise d'Athènes par les Turcs augmente l'afflux d'humanistes orientaux en Occident


    1463



    naissance de Jean Pic de la Mirandole


    1466



    naissance d'Erasme de Rotterdam


    1467



    naissance à Paris de Guillaume Budé, à Londres de John Colet.
    Avènement de Charles le Téméraire


    1468



    mort de Gutemberg, père de l'imprimerie


    1469



    naissance de John Fisher


    1471



    élection du pape Sixte IV - Francesco della Rovere - qui favorise les Humanistes


    1474



    à Londres, John More, père de Thomas, épouse Agnès Granger


    1475



    naissance de Michel Ange


    1477



    mort à Nancy de Charles le Téméraire
    Sa fille Marie de Bourgogne lui succède et épouse Maximilien de Habsbourg
    (Carte : l'
    Europe de cette époque)


    1478


    6 février : naissance à Londres de Thomas More
    Né dans le rayon où l'on entend la cloche de Mary-le-Bow, il est un vrai "cockney". Il reçoit au baptême le nom du plus populaire des saints anglais,
    Thomas Becket, archevêque de Canterbury, chancelier et martyr (1118-1170). Très vite son culte se répandit dans toute la chrétienté et Canterbury devint un des grands lieux de pélerinage. Thomas More aussi fera le pélerinage.


    1479



    naissance à Florence de Nicolas Machiavel


    1483



    mort d' Edouard IV. Richard III usurpe la couronne du prince Edouard V.
    Mort de Louis XI,
    naissance de Martin Luther à Eisleben et de Raphaël à Rome


    1485



    Richard III tué à la bataille de Bosworth. Avènement du premier Tudor, Henry VII, de la Maison de Lancaster, qui épouse Elizabeth d'York
    Fin de la guerre des Deux Roses (Rose rouge : Lancaster. Rose blanche : York)


    1487



    le portugais Bartolomeu Dias double le Cap de Bonne Espérance


    1490



    Thomas More page de l'archevêque Morton à Knole-Green Court
    Il improvise avec talent dans les pièces de Medwall


    1491



    naissance à Greenwich du futur Henry VIII.
    Jérôme Savonarole Prieur de St-Marc à Florence


    1492


    élection d'Alexandre VI, l'Espagnol Rodrigo Borgia
    Naissance à Valence de
    Juan-Lluis Vivès
    Le 12 octobre, Christophe Colomb aperçoit le Nouveau Monde
    Thomas More entre à l'Université d'Oxford : à l'école de Grocyn, Holt, Tunstall, il s'y enthousiasme pour le grec et y acquiert l'esprit de synthèse et le sens de l'universel


    1494

    Maximilien, devenu empereur, cède les provinces belges à Philippe le Beau
    Naissance de François 1er à Cognac.
    Charles VIII envahit l'Italie
    Mort de Memling à Bruges. Mort à Florence de Pic de la Mirandole
    Thomas More traduit la Vie de Pic, écrite par son neveu Gian-Francesco della Mirandula
    A 16 ans,il commence son droit à Londres. Pendant quatre ans il habite près des chartreux de Londres, qu'il aime fréquenter.
    Erasme arrive à Paris et séjourne au Collège Montaigu, dont il fait une satire féroce dans le colloque "L'Ichtyophagie".


    1495



    date probable de la naissance de Hans Holbein le Jeune et de Rabelais.


    1496



    Philippe le Beau épouse Jeanne la Folle, reine de Castille
    Henry VII et Philippe concluent un traité de commerce concernant les affaires par Anvers, appelé "magnus intercursus"
    Thomas More est admis à Lincoln's Inn à Londres,où il tient le "Livre Noir" des Annales
    John Colet commence à Oxford son cours sur les Epîtres de St Paul


    1497



    Alexandre VI excommunie Jérôme Savonarole
    Vasco de Gama découvre la route des Indes par Le Cap
    Naissance de Melanchton


    1498



    avènement de Louis XII
    Exécution de Jérôme Savonarole à Florence, dont
    Nicolas Machiavel devient secrétaire
    Première rencontre d'Erasme et More, à un dîner chez le Lord-maire de Londres
    Erasme a 32 ans, More environ 21


    1499



    Erasme et More rendent visite aux enfants d'Henry VII à Greenwich
     


    1500



    naissance de Charles-Quint à Gand
    A Paris paraissent les "Adages" d'Erasme


    1501



    Thomas More inscrit au Barreau de Londres
    Il donne un cours sur la "Cité de Dieu" de
    Saint Augustin
    Il traduit les "Epigrammes"
    Il étudie sa vocation chez les Chartreux
    Vrai citadin, il n'en aime pas moins d'être mêlé à la foule de la "Merry England"


    1503



    élection de Jules II, Julien della Rovere
    Warham devient archevêque de Canterbury
    Dans la chapelle Henry VII de l'abbaye de Westminster, Thomas More prononce l'éloge funèbre de la bonne reine Elizabeth


    1504



    Warham Grand Chancelier d'Angleterre
    John Fisher évêque de Rochester et chancelier de l'Université de Cambridge
    Thomas More député aux Communes. Il s'y oppose aux crédits exagérés demandés par Henry VII


    1505



    Martin Luther entre chez les Ermites Augustins d'Erfurt
    Thomas More épouse Joane Colt de Netherhall. Le jeune ménage habite Londres, à Bucklersbury, paroisse St-Stephen
    Naissance de Margaret, fille aînée de Thomas More
    Erasme devient pour 10 ans l'hôte assidu du ménage More
    Ensemble, Erasme et More traduisent du grec au latin les "Dialogues" de
    Lucien de Samosate


    1506



    Bramante commence la construction de Saint-Pierre de Rome
    Mort à Bruges de Philippe le Beau, qui laisse les Pays-Bas à son fils Charles, âgé de 6 ans
    La soeur de Philippe, Marguerite d'Autriche, qui sera Gouvernante des Pays-bas jusqu'en 1530, installe sa Cour à Malines
    Naissance d'Elizabeth, deuxième fille de Thomas More


    1507



    Adrien Floriszoon (futur Pape Adrien VI), d'Utrecht, professeur à Louvain, est chargé de l'éducation du futur Charles-Quint, qu'il rencontre à cet effet au Mont-César, alors château des Ducs de Brabant
    Naissance de Cécile, troisième fille de Thomas More


    1508



    Michel Ange commence les fresques de la Chapelle Sixtine
    Thomas More, suspect à Henry VII, fait un long séjour sur le continent
    Thomas More visite Paris et Louvain, dont il fréquente les Universités


    1509



    mort d'Henry VII. Couronnement d'Henry VIII, qui épouse, peu après, Catherine d'Aragon
    Naissance de John, quatrième enfant de Thomas More
    Erasme revient d'Italie en Angleterre et séjourne à Londres chez More
    Il y écrit "L'Eloge de la Folie", sous le titre grec "Encomium Moriae", qui, de son propre aveu, est aussi un jeu de mots dans le goût de l'époque : "l'Eloge de More"


    1510



    à Londres John Colet fonde "St. Paul's School"
    Thomas More est nommé "Undersheriff" de Londres.
    Il publie la" Vie de Pic"


    1511



    Thomas More perd sa première femme, Joane Colt. Il épouse sa deuxième femme, une veuve du nom d'Alice Middleton
    Erasme
    imprime à Paris "
    l'Eloge de la Folie", dédié à Thomas More


    1512



    naissance à Rupelmonde de Mercator
    Jules II ouvre le 5ème Concile du Latran
    John Colet prononce, à la Convocation à St. Paul, un sermon retentissant sur la nécessaire réforme du clergé
    Colet disait que More était le seul génie de l'Angleterre


    1513



    élection de Léon X, Jean de Medicis, fils de Laurent le Magnifique
    Naissance à Bruxelles de
    André Vésale (ou en 1514)
    Thomas More écrit "Richard III" en latin et en anglais


    1515
     
    avènement de François 1er. Vainqueur à marignan, il s'empare du Milanais
    Créé cardinal,
    Wolsey devient Grand Chancelier
    En mai, Thomas More se rend à Bruges en ambassade auprès de Charles, déclaré majeur
    En septembre il sera à Bruxelles. Puis à Malines. C'est l'année belge de Thomas More qui arrive en octobre à Anvers. Son séjour est surtout marqué par l'amitié qui le lie à Pierre Gilles (Petrus Aegidius), Secrétaire en Chef de la Ville, humaniste et mécène
    More y créa l'Utopie, dont il écrit la première partie, sorte de divertissement sur le gouvernement des hommes, qui abonde en vues originales et lucides

    "Un jour, j'étais allé à Notre-Dame, église très vénérée du peuple et l'un de nos plus beaux chefs-d'oeuvre d'architecture, et, après avoir assisté à l'office divin, je me disposais à rentrer à l'hôtel, quand tout à coup je me trouve en face de Pierre Gilles, qui causait avec un étranger...". Ainsi commence le récit de l'Utopie


    1516

    à Bâle Froben édite le "Nouveau Testament" d'Erasme, dédié à Léon X
    Le "Lucien" d'Erasme et More paraît chez Alde à Venise
    Erasme publie son "Institutio Principis Christiani", principes de gouvernement qui devrait inspirer un prince chrétien. "C'est le consentement qui fait le Prince", y écrit Erasme
    De même More dans les "Epigrammes"
    A ce moment, Machiavel a déjà écrit "Le Prince", dont il a passé le manuscrit en lecture à
    Laurent le Magnifique, mais qui ne sera publié qu'en 1531. C'est l'oeuvre d'un analyste perspicace, sans prétention d'ordre moral


    1517

    More apaise les émeutes du "Mauvais Mai" contre les artisans étrangers
    Guillaume Budé préface l'édition parisienne de l'Utopie
    En août, More part en ambassade à Calais jusqu'en décembre
    Il y reçoit le portrait de Pierre Gilles et Erasme, commandé par ce dernier à Quentin Metsijs pour More. Ce portrait échouera en deux morceaux, le Pierre Gilles à Longford Castle, l'Erasme à la "Gallerie Nationale" à Rome.
    A sa lettre de remerciement adressé de Calais à Pierre Gilles le 7 octobre 1517, More ajoute un poème, où il fait parler le tableau : "Tabula loquitur"

    Le 31 octobre,
    Luther publie sa Bible et affiche ses "95 Thèses" à l'église du château de Wittemberg


    1518



    Thomas More Conseiller du Roi. Pour ne pas compromettre son indépendance, il démissionne de sa charge de Under-Sheriff
    Lettre de More à l'
    Université d'Oxford pour la défense du grec. "La science profane prépare l'âme à la vertu"
    Fisher se fait le défenseur du grec à Cambridge


    1519



    Charles-Quint empereur
    16 septembre : mort de John Colet. More écrit : "Depuis des générations nous n'avons eu parmi nous un homme plus instruit ou plus saint"


    1520



    Luther brûle publiquement la bulle "Exsurge" de Léon X
    Voyage de Dürer aux Pays-Bas, jusqu'en 1521
    Juin : 
    Camp du Drap d'Or
    Dans un tableau de Héverlé (Château d'Arenberg) Henry VIII et François 1er s'y rencontrent près de Calais, entourés d'une Cour éblouissante. Les Humanistes n'ont pas été oubliés. On y voit Erasme, Budé, More, Fisher, Cranevelt...


    1521



    Thomas More chevalier et chancelier de l'Echiquier (Ministre des Finances)
    Margaret More épouse William Roper
    More en ambassade dans les Flandres - Bruges et Calais - de juillet à octobre
    Henry VIII, ayant publié un ouvrage contre les hérésies de Luther - vraisemblablement aidé par More -, reçoit de
    Léon X le titre de "Défenseur de la Foi"
    Erasme séjourne à Anderlecht. Il fait souvent à cheval la route de Bruxelles à Anderlecht "à travers bois"


    1522



    élection d'Adrien VI - Adrien Floriszoon, d'Utrecht. Ancien professeur et recteur de Louvain, il légua sa maison de Louvain pour y loger des étudiants pauvres : c'est l'origine du "Collège du Pape"
    Luther, au château de Wartbourg, traduit le Nouveau Testament en allemand
    Anne Boleyn demoiselle d'honneur de Catherine d'Aragon


    1523



    élection de Clément VII - Jules de Medici
    Thomas More élu Speaker (Président) de la Chambre des Communes


    1524



    Thomas More "High Steward" (Grand Intendant) de l'Université d'Oxford
    More achète une terre à Chelsea, sur la Tamise, à l'ouest de Londres
    Margaret More publie en anglais le Commentaire d'Erasme sur le Pater
    Erasme publie contre Luther (
    Wittemberg) un Essai sur le "Libre Arbitre"


    1525



    Défaite française à Pavie
    Luther répond à Erasme dans son "De Servo Arbitrio"
    Thomas More "High Steward" de l'Université de Cambridge et Chancelier du duché de Lancaster
    Thomas More marie ses filles Elizabeth (Daunce) et Cecily (Heron)
    William Tyndale achève en Allemagne son
    Nouveau Testament anglais


    1526

    Francisco Pizarro conquiert le Pérou
    Les Turcs brûlent Budapest. Allusions dans le "Dialogue du Réconfort" de More
    Hans Holbein le Jeune vient de Bâle en Angleterre, recommandé par Erasme à Quentin Matsijs à Anvers et à More à Londres, où il devient son hôte
    Margaret Giggs, fille adoptive de More, épouse John Clement, ancien élève de St-Paul school, précepteur des enfants de More, savant médecin et humaniste.


    1527



    6 mai : Sac de Rome par l'armée impériale de Charles-Quint
    Traité d'Amiens, dont Thomas More est un négociateur
    Henry VIII divulgue son intention de répudier Catherine


    1528



    A Londres le procès du divorce du roi commence
    Vers 1528, More s'installe à Chelsea. C'est sa dernière maison, la plus spacieuse. Il y reçut le roi Henry VIII, le
    duc de Norfolk, John Clement... Mais contrairement à certaines traditions, ni Erasme, ni Holbein


    1529

    Clément VII appelle l'affaire du divorce du roi devant lui à Rome. Thomas More publie chez J. Rastelle, son neveu, à Londres, "Dialogue concerning Tyndale" et "Supplication of souls" en faveur des messes dites pour les défunts
    Traité de Cambrai. Négociateurs : More, Tunstall et J. Hackett, ambassadeur d'Henry VIII à Bruxelles. More signe la Paix des Dames (
    Marguerite d'Autriche et Louise de Savoie). Il y fait allusion dans son épitaphe
    Disgrâce de Wolsey
    Thomas More
    Chancelier. Il ouvre le Reformation Parliament, ou Long Parliament, qui, 6 ans plus tard le condamnera à mort


    1530



    Mort de Quentin Matsijs à Anvers
    Mort de John More, père de Thomas More
    Henry VIII
    se sépare de Catherine d'Aragon
    Confession d'Augsbourg.
    Mélanchthon théologien de la Réforme


    1531



    Henry VIII proclamé "Chef Suprême de l'Eglise d'Angleterre". Fisher a fait ajouter : "Pour autant que la loi de Dieu le permet"
    Naissance à Chelsea de Thomas More II, fils de John More et Anne Cresacre


    1532

    Divers décrets acheminent l'Angleterre vers le schisme. Le 16 mai, lendemain de la "Soumission du Clergé", Thomas More démissionne
    Chanson populaire après la démission de More :

    "When More some time had Chancelor been"
    "No more suits did remain."
    "The same shall never more been seen"
    "Till More be there again."


    1533

    21 janvier : Henry VIII épouse en secret Anne Boleyn
    Mars : Il nomme
    Thomas Cranmer archevêque de Canterbury
    du 5 avril au 13 juin : Fisher emprisonné pour être tenu à l'écart du Parlement
    12 avril : Thomas Cromwell nommé Secrétaire d'Etat (chef de l'exécutif)
    28 mai : Cranmer déclare valide le mariage d'Henry VIII et Anne Boleyn
    1er juin : Couronnement d'Anne Boleyn. Thomas More, expressément invité, refuse d'y assister
    11 juillet : Clément VII excommunie Henry VIII et Cranmer


    1534

    Thomas More écrit pour se défendre à Cromwell et au roi
    23 mars : Clément VII déclare valide le premier mariage d'Henry VIII
    30 mars : Lundi saint. Est promulgué la loi de succession au trône, qui rend coupable de haute trahison quiconque rejette la légitimité des enfants d'Anne Boleyn
    12 avril : Pâques closes. More entend un sermon à la Croix de St-Paul. peu après un huissier le rejoint dans la maison de Margaret Clement-Giggs et l'invite à comparaître le lendemain au Palais de Lambeth
    13 avril : More communie et dit adieu aux siens. Il traverse la Tamise de Chelsea à Lambeth, où il refuse de signer l'Acte de Succession
    17 avril : Il est conduit de Lambeth à la Tour
    More s'y livre à la prière et à la méditation
    Il y achève son "Traité pour bien communier", son "Traité sur la Passion de Notre-Seigneur" et y compose, parfois au moyen d'un charbon, le "Dialogue du Réconfort dans les Tribulations"
    Il n'y abandonne pas son cilice, qu'il fera remettre par Margaret Clement à Margaret Roper la veille de son exécution
    A Paris, Calvin affiche des placards contre la Messe
    Saint Ignace et ses compagnons font, à Montmartre, leurs premiers voeux
    Henry VIII se déclare Chef suprême de l'Eglise d'Angleterre, sans clause restrictive et nomme Cromwell Vicaire Général.


    1535

    4 mai : Margaret autorisée à voir son père à la Tour
    2 juin : Fisher et les Chartreux inculpés
    17 juin : Fisher condamné à mort
    19 juin : Les Chartreux exécutés
    22 juin : Fisher décapité à
    Tower Hill
    1er juillet : Thomas More est condamné à la peine capitale.
    6 juillet : Octave de St Pierre. Il est décapité à Tower Hill. "Je meurs loyal au roi, mais à Dieu d'abord"
    La tête de More, exposée sur une pique au Pont de Londres, fut rachetée par sa fille Margaret à un gardien
    Le corps fut enterré, ainsi que celui de Fisher, à St-Pierre-aux-liens, dans la Tour, mais probablement jeté plus tard dans une fosse commune


    1536

    Mort de Catherine d'Aragon
    Anne Boleyn décapitée
    Erasme meurt à Bâle, âgé de 70 ans
    Reginald Pole, cousin d'Henry VIII, envoie au roi une admonestation, écrite fin 1535, avant que son auteur fut créé cardinal. Lettre ouverte à Henry VIII, élargie en traité :

    "Vous avez tué, vous avez tué, un homme de tous les Anglais le meilleur"